Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis

En préparant mon billet de ce jour, il m'est revenu quelques bribes de mes cours de latin et de façon lancinante l'immortelle " Rosa " de Brel.

N'ayez crainte, je n'ai pas l'intention de vous transformer en latiniste distingué. Contrairement à Triple-patte, le célèbre pirate des albums d'Astérix, déclamant des citations latines plus ou moins pertinentes, ou à l'ami Desproges osant un superbe " Alea jacta est : ils sont bavards, à la gare de l'Est. Alea jacta ouest : à Montparnasse aussi  " [in : Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis], je n'ai jamais été très brillant dans la langue de Cicéron.

Mais venons-en au sujet du jour, interface entre la philatélie et la langue latine : Cabasson et al., i.e Cabasson et autres, sous-entendu  : Cabasson et autres auteurs.

Le timbre fiscal au type Cabasson est bien connu des philatélistes fiscaux et, depuis peu, du grand public suite à l'émission à l'occasion du 150ème anniversaire du premier timbre fiscal du " Carnet Cabasson ".

Or, ce timbre resté dans le panthéon philatélique sous le seul nom Cabasson est en réalité le fruit du travail de plusieurs artistes. L'épreuve fiscale reproduite ci-dessous va nous permettre de le démontrer :

Cabasson Epreuve en noir

Les épreuves fiscales, apparaissant en amont du processus de fabrication du timbre définitif, sont généralement d'une finesse d'impression remarquable. C'est ainsi que sur l'épreuve présentée ici nous pouvons distinguer avec une relative facilité les détails du dessin, ce qui n'est pas le cas sur les timbres émis.

Pour plus de commodité, voici cette épreuve agrandie : Cabasson_et_al

Traduction des signatures :

CABASSON . INV. et DEL  : Cabasson Inv. (en latin : invenit) a inventé l'oeuvre et Del. (en latin delineavit) l'a dessinée.

PANNEMAKER – A. DOMS. SC : Pannemaker et A. Doms Sc. (en latin sculpsit) : l'ont gravée

Cette heureuse collaboration artistique, pour le premier fiscal mobile de France, n'a malheureusement pas eu de suite. Sic transit gloria mundi !