16 juin 2012

Limonade de la ville d'Epinal

La ville d'Epinal a émis pendant de nombreuses années des timbres fiscaux qui ne manquent pas de pétillant, puisqu'ils étaient destinés à taxer la limonade et les eaux gazeuses. Le premier type de timbre de limonade émis par la Cité des images date de 1873 : Forbin mentionnait la date de 1872 dans ses catalogues, mais j'ai pu retrouver dans les archives de la ville un document attestant l'année 1873. (Limonade_Epinal) Deux timbres furent émis : un 5 centimes noir sur gris et un 5 centimes noir sur jaune. Forbin estimait ces... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2012

Connaissez-vous les connaissements ?

Les timbres fiscaux sont classés en fonction de la nature des droits dont ils constatent le paiement. Le néophyte doit donc se familiariser avec les différentes catégories de fiscaux pour pouvoir classer les divers timbres en sa possession. Il constatera que ce classement ne présente pas de réelles difficultés, car en principe l'usage auquel est destiné le timbre est mentionné sur celui-ci. Prenons un exemple : Voici un fiscal de Connaissements. En se référant au catalogue, on identifiera rapidement ce timbre sous le n° 34 de la... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2012

Conséquences de la loi du 23 août 1871 sur les entiers fiscaux d'effets de commerce

Les répercussions de la loi du 23 août 1871 sont généralement bien connues des collectionneurs de timbres fiscaux. On se souvient que cette loi, destinée à dégager de nouvelles ressources financières pour faire face aux conséquences de la défaite de 1870, augmente de manière significative le tarif d'un certain nombre de droits fiscaux, dont celui des effets de commerce qui nous intéresse aujourd'hui. Cette loi va entraîner le doublement des droits applicables aux effets de commerce. Auparavant, le tarif était appliqué sur la base de... [Lire la suite]
13 mai 2012

L'abeille, ici et là...

Tranquillement installé sur ma terrasse en ce dimanche ensoleillé où " Pas un seul bruit d’insecte ou d’abeille en maraude ", pour reprendre les mots de J.M de Hérédia, ne vient perturber la quiétude du jour, je vous invite à une petite séance d'entomophilatélie afin de tenter de butiner les abeilles apparaissant ici et là sur nos fiscaux. L'abeille étant un symbole de l'Empire, c'est naturellement vers les timbres de cette période que va s'orienter notre recherche. Cela tombe bien, sur la première émission de dimension au type "... [Lire la suite]
18 avril 2012

Permis de chasse départemental ou général

Alors qu'antérieurement les permis de chasse étaient valables pour l'ensemble du territoire, la loi du 25 juin 1920 va introduire une distinction entre les permis utilisables au niveau départemental (et dans les arrondissements limitrophes) et ceux destinés à être utilisés dans toute la France. LOI du 25 juin 1920, Portant création de nouvelles ressources fiscales (J. O., 26 juin 1920). (extraits) Art. 44. — La délivrance des permis de chasse donnera lieu, à partir du 1er juillet 1920 au payement d'un droit de timbre de 80 francs,... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2012

Série unifiée des années 50, tirage sur papier violacé

Certains timbres fiscaux de la série unifiée ont été imprimés à la fin des années 50, vraisemblablement en 1959, sur un papier violacé, alors que, jusqu'à présent, ils étaient imprimés sur un papier blanc ordinaire. Ce tirage sur papier violacé préfigure la série en NF des valeurs en dizaine(s) de francs émise dans les années 60 : Pour cette série des années 50, le catalogue Yvert et Tellier signale divers timbres émis sur papier coloré. Nous pouvons rencontrer successivement : n° 287a Filigrane rencontré : AT58 n° 289a ... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2012

Effets de commerce : un cas d'utilisation original

" La philatélie commence où s'arrêtent les catalogues " dit-on souvent. Voici une illustration de cette affirmation : Etudions ce document. Que voyons-nous : un extrait d'adjudication timbré avec des fiscaux d'effets de commerce au type " Médaillon de Tasset " de la série de 1900 ; soit trois timbres, respectivement un timbre à 35 centimes (n° 384 du catalogue) et deux à 45 centimes (n° 386 du catalogue) ce qui nous donne la mirifique coMoyennete de 5 €. Ce document mérite mieux à mon avis que cette estimation modeste, voici... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mars 2012

Permis de chasse : où apposer les timbres de renouvellement ?

Dans mon billet du 11 octobre 2011, j'indiquais que le décret du 3 juin 1924 (J.O. des 18 et 20 juin) avait introduit la possibilité de proroger la validité des permis de chasse au moyen de timbres fiscaux mobiles. Toutefois, l'Administration, dans son impéritie coutumière, avait omis de préciser à quel endroit du permis il convenait d'apposer les timbres de renouvellement. C'est ainsi que les utilisateurs ont pensé devoir mettre les timbres au recto :   ou au verso : Dans certains rares cas, on alla même jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2012

Série unifiée : 50 centimes sur 60 centimes

Intéressons-nous quelques instants aux timbres fiscaux de la série unifiée (SFU) surchargés d'une nouvelle valeur à 50 centimes sur les faciales à 60 centimes. On pourrait croire que cette surcharge matérialise une réduction de tarif, mais en réalité, il n'en est rien. En effet, ces diverses surcharges à 50 centimes opérées sur les faciales à 60 centimes, comme d'ailleurs celles à 1 franc apposées sur les faciales sur fond rose sont consécutives à la pénurie de papier liée à l'occupation et à la période de rationnement qui... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2012

Effets de commerce : une surcharge locale au cachet

Les surcharges locales au cachet apparues en 1874 sur les timbres d'effets de commerce sont rarissimes. Je n'ai rencontré qu'un seul exemplaire ainsi surchargé. Le coquin figurait dans un ensemble de timbres de la deuxième série d'effets de commerce au type " Napoléon lauré " de Barre. Il était si discret, qu'après avoir examiné (rapidement il est vrai) la page ci-dessous, je ne l'avais pas repéré : Ce n'est seulement qu'au troisième examen, celui que je consacre à la lecture de l'annulation, que le miracle se produisit. Une... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,