11 janvier 2011

Dimension : rareté d'Alsace-Lorraine

En 1918, les timbres fiscaux allemands d'Alsace-lorraine ont été surchargés par cachet à main " République Française / Alsace et Lorraine ".Dans de rares cas, cette surcharge peut se rencontrer sur des timbres français comme c'est le cas pour ce document daté du 1er mars 1921 à Benfeld (67) : Ce timbre de dimension, très commun lorsqu'il s'agit du timbre en usage dans le reste de la France, voit sa cote bondir à 500 € du fait de la présence de cette surcharge sur document. Une pièce d'amateur !
Posté par cigulphe à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2011

Affiches : département d'Oran

L'Algérie, officiellement annexée par la France en 1848, fut partagée le 9 décembre de la même année, en trois départements : Oran, Alger et Constantine. (source Wikipédia)Au même titre que d'autres départements métropolitains (Bouches-du-Rhône, Charente, Rhône et Seine-et-Oise) le département d'Oran mit en place une taxe départementale sur les affiches à la fin des années 30.Le recouvrement de cette taxe était matérialisé par un timbre fiscal d'affiches au type " Groupe allégorique d'Oudiné " que s'était " approprié " le graveur... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2011

Les timbres de légalisation de Renard

L'artiste Renard, connu des philatélistes postaux pour être l'auteur de divers essais non retenus sous le Second Empire, a également réalisé diverses épreuves fiscales, dont certaines avec légende " Légalisation " : Ces épreuves me semblent assez réussies au plan esthétique. Malheureusement, notre artiste ne fut pas plus heureux pour les timbres fiscaux qu'il ne le fut pour les timbres postaux, car ces épreuves " Légalisation " n'eurent pas de suite. J'y vois plusieurs raisons : la première, nécessaire et suffisante, tient au fait... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2011

Le saviez-vous ?

Une question, difficile me semble-t-il, soumise à votre sagacité : De tous les timbres fiscaux, à l'exception bien évidemment des timbres " gratis ", quel est à votre avis celui qui avait la plus faible valeur réelle, si l'on ramène sa valeur faciale à l'époque de son impression en euros de 2009 ?La réponse ici : Plus_faible_valeur_reelle
Posté par cigulphe à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2011

Dimension : le 20 centimes au type " Manteau Impérial "

Voici une bande de cinq du 20 centimes au type " Manteau Impérial " de Dulos : Question n° 1 : s'agit-il de timbres au type I ou au type II ? Question n° 2 : quel est le n° de ce timbre au catalogue ? Question n° 3 : quelle est la cote de cette bande d'après le catalogue ? Réponses : SOLUTIONS Même avec les réponses, cela ne vous semble encore pas très clair ? Alors, consultez ce petit document : Le_20_centimes_au_type_Manteau_Imperial
Posté par cigulphe à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2011

Fiscaux locaux de Sainte-Marie-aux-Mines

Sous l'Occupation, certaines communes d'Alsace ont émis des timbres fiscaux. C'est le cas, par exemple, de la municipalité de Sainte-Marie-aux-Mines (Markirch en allemand). Le premier de ces timbres, à 25 Pfg, représente l'ancienne mairie de la ville ; le second timbre, à 60 Pfg, est illustré des armoiries de la commune (armoiries dont on remarquera pour l'anecdote que la partie droite est constituée du blason de la Lorraine alors que la commune est située en Alsace). Ces fiscaux, esthétiquement assez réussis, ont l'avantage... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 21:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2011

Série unifiée : un timbre rare... qui ne l'est plus !

A plusieurs reprises, j'ai indiqué qu'un des attraits de la philatélie fiscale tenait au fait qu'il était possible de découvrir des timbres ou des affranchissements inconnus.Il est un autre aspect tout aussi attractif des fiscaux : il est possible de " dénicher " à bon compte des timbres bien cotés au catalogue, à condition toutefois que ceux-ci ne soient pas proposés en quantité astronomique.Voici un exemple assez récent : le n° 347 de la SFU était, jusqu'à présent un timbre difficile à trouver oblitéré et rare en neuf. Sa cote de... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2011

Série unifiée : direction l'Ile de Beauté

En 1944, la Corse libérée ne pouvait plus s'approvisionner en timbres fiscaux imprimés par l'Atelier du timbre. Pour faire face aux besoins, les autorités ont surchargé les timbres existants à 1 Fr. et à 2 Frs et autorisé l'emploi des timbres fiscaux d'Algérie au type " Marianne d'Alger ".Voici 3 pages concernant cette période issues de ma présentation en exposition nationale à Tarbes en 2009 : Commentaires du jury sur l'ensemble de la présentation : " Ensemble correcte (sic), [...] mettre des documents peu... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2011

Entiers fiscaux : un contre timbrage non signalé

En 1814, lors du rétablissement de la royauté après la chute de Napoléon 1er, les papiers timbrés de la débite de l'Empire ont été contre timbrés par les empreintes à l'extraordinaire de la restauration.Le contre timbrage présenté ci-dessous, et jusqu'alors non signalé dans les ouvrages traitant des papiers timbrés de dimension, obéit aux mêmes prescriptions, à la différence que l'empreinte d'origine n'est pas une empreinte de l'Empire, mais une empreinte du Consulat : Explications : l'empreinte en haut à droite, qui représente... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2011

Un peu de vocabulaire : fond burelé

Certains timbres fiscaux présentent, d'après la dénomination du catalogue, un burelage de sécurité autrement appelé fond burelé. De quoi s'agit-il ? Une illustration valant souvent mieux qu'un long discours, voici un exemple de burelage de sécurité sur un essai de dimension au type " Manteau impérial " : On remarque immédiatement de quoi il s'agit : le fond des timbres est constitué de lignes ondoyantes parallèles destinées à rendre les contrefaçons plus difficiles à réaliser. Ce burelage de sécurité n'est pas propre aux essais.... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :