22 mai 2019

Excessivement cher pour 5 francs ?

En janvier 1866, dans le Timbre-poste, mensuel édité par J.B. MOENS, on pouvait lire ceci : En septembre de la même année, les choses se précisent : A la veille de paraître ? Pas tout à fait. En réalité, le timbre à 5 francs ne sera mis en circulation qu'en novembre 1869. L'accueil réservé par l'auteur à ce nouveau timbre n'est pas des plus enthousiastes, loin s'en faut : Ainsi peut-on lire : " Le commerce... a été sauvé le 2 novembre, jour des morts ". (En réalité, le timbre a été émis le lundi 1er novembre 1869, mais... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 12:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2019

Au bistrot, l'addition est salée ! (suite)

Au bistrot, l'addition est salée ! (suite) La taxe sur les débits de boissons d'un montant de 1 770 francs évoquée il y a quelque temps, peut se matérialiser par diverses combinaisons de fiscaux, en voici de spectaculaires illustrations transmises par le pétillant JJ B. :  1 500 francs (n° 462) + 115 francs x 2 (n° 459) + 40 francs (n° 418 a) = 1 770 francs ! 1 500 francs (n° 462) + 200 francs (n° 425) + 50 francs (n° 455) + 20 francs (n° 449) = 1 770 francs ! 1 500 francs (n° 462) + 200 francs (n° 425) + 40 francs (n°... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2019

La Liberté coiffée du bonnet phrygien, bientôt 130 ans de service

La Liberté coiffée du bonnet phrygien figure depuis presque 130 ans sur les timbres fiscaux de France. Révérence gardée envers Jeanne CALMENT, je vous invite aujourd'hui à remonter aux origines de notre doyenne. L'effigie de la Liberté a été instaurée par l'article 2 du décret du 16 janvier 1890 qui indique que : " Les différents timbres mobiles destinés à l'acquittement des droits de timbre proportionnel, des droits de timbre de dimension , des droits de timbre des quittances délivrées par les comptables des deniers publics, ... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2019

Au bistrot, l'addition est salée !

De temps en temps dans les bistrots, on peut lire quelques messages humoristiques à l'attention de la clientèle. Celui-ci à ma préférence : " Ceux qui boivent pour oublier sont priés de payer d'avance ". Mais avant de servir les chalands au gosier asséché et à la mémoire potentiellement défaillante, le propriétaire du fonds était tenu d'acquitter un droit prévu à l'article 960 I alinéa 1 du Code général des impôts. Que dit cet article ? " Une taxe de XXX F est perçue pour la délivrance de l'autorisation ou du récépissé de... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 08:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2018

La saison de chasse 1948-1949

La saison de chasse 1948-1949 est particulièrement intéressante pour les philatélistes car sur cette période, c'est 6 timbres différents qu'il va falloir rassembler, au lieu des deux timbres habituels, celui du permis départemental et celui du permis général. Cette situation particulière a pour origine l'article 12 de la loi du 26 septembre 1948 (J.O. du 30 septembre) qui indique que : " La délivrance des permis de chasse donne lieu au payement d'un droit de timbre de 1 400 francs au profit de l'Etat et d'une somme de 300 francs au... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2018

Timbre de dimension sur affiche : l'exemple du n° 47

Les timbres de dimension peuvent avoir été utilisés sur des affiches, lorsque celles-ci sont enregistrées. En général, le droit est matérialisé par l'apposition d'un timbre humide. Mais dans certains cas, on a eu recours à des timbres mobiles. Prenons par exemple le n° 47 au type " Monnaie Syracusaine " d'Oudiné : L'annulation du timbre se réalise au moment de l'impression de l'affiche ; on parle alors d'annulation typographique. Cette annulation peut présenter des caractères de toutes sortes : voyez l'exemplaire ci-dessus ou... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2018

Les timbres des postes de C.B.

Les timbres C.B. ont été institués pour recouvrer la taxe pesant sur les postes émetteurs de radio privés (C.B. Pour Citizen band). Ces timbres, d'un type particulier, au format du type " Périgueux ", filigrane AGT, sont bicolores avec, sur fond de lignes blanches sinusoïdales figurant des ondes radio, un médaillon représentant un micro et son antenne en train d'émettre. Ils devaient être apposés sur la carte de licence du cibiste, cette carte étant valable 5 ans. A l'origine, en 1983, le montant de la taxe était de 170 francs. ... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2018

Le catalogue vous dit-il toujours la vérité ?

Je vous propose un petit article qui va nous permettre de constater que FORBIN depuis son catalogue de 1915 et YVERT et TELLIER depuis 1994 décrivent de manière inexacte différentes surcharges des receveurs. Notez ici que cela n'est pas vraiment surprenant car ces timbres sont connus en un nombre très restreint d'exemplaires. Cet article en deux parties est visible ici :
Posté par cigulphe à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2018

BOISSY–St-LEGER le 17 août 1920

BOISSY–St-LEGER le 17 août 1920. Ne cherchez pas sur internet où ailleurs ce qui a bien pu se passer ce 17 août dans cette commune du Val-de-marne. Vous ne trouveriez pas et pour cause, aucun événement significatif n'est resté en ce lieu et en ce jour dans la mémoire des hommes. Alors où vais-je donc vous conduire aujourd'hui ? Tout simplement à ce document : Comme à l'accoutumée, votre regard s'est naturellement porté vers le timbre de dimension et son annulation. Or, cela vous a sauté aux yeux, vous avez constaté qu'il ne... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2017

La création de fiscaux supérieurs à 100 francs après guerre

La découverte de faux timbres fiscaux dans les années 30 avait entraîné diverses mesures dont la création d'un nouveau type, le type " Daussy étoilé " et le retrait de toutes les figurines supérieures à 100 francs. Mais, si l'on prend en compte l'érosion monétaire due à l'inflation, le pouvoir d'achat de 100 francs de 1935 correspondait à environ 940 francs de 1946, ce qui en d'autres termes signifie qu'il fallait en 1946 environ 10 fois plus de francs qu'il n'en fallait en 1935 pour se procurer la même quantité de biens et services.... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :