14 janvier 2016

Etoile de Barre, la série dite de 1874

Nous évoquions il y a peu sur notre site les timbres d'effets de commerce au type " Etoile de Barre " et notamment ceux de la seconde série. Dans le dernier article cité, j'avais mentionné la date précoce d'utilisation d'un des timbres de la série dite de 1874 : le 19 septembre 1873. Robert vient de me transmettre deux timbres qui ne laissent désormais plus de doutes : la série de 1874 remonte en réalité à 1873. Voici les deux timbres en question : 9 juillet 1873 25 août 1873 Alors pourquoi les catalogues mentionnent-ils ces... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2015

Une illustration de l'article 958 du CGI

La collection des timbres fiscaux sur document présente un intérêt indéniable et permet de faire progresser les connaissances du collectionneur. Ceci est encore plus vrai pour la période moderne à laquelle peu de collectionneurs s'intéressent. Voyez ce document : De quoi s'agit-il ? Du premier feuillet du registre prescrit aux fabricants et marchands d'or et d'argent ouvré ou non ouvré daté du 4 novembre 1982. Deux questions se posent alors : quelle est la base juridique de la taxe et pourquoi ce montant de 25 francs ? ● La... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2015

Le papier blanc des années 50

D'après vous, quelle différence y a-t-il entre ces 2 timbres ? Le premier (avec le coin daté) est imprimé sur papier rose tandis que le second est imprimé sur papier blanc. Le catalogue fait, à juste titre, la distinction entre ces deux papiers. Le papier blanc a été utilisé à partir du milieu des années 50 pour l'impression des quotités en francs (1 franc, 2 francs, 3 francs, 4 francs, 5 francs, 6 francs, 7 francs, 8 francs, 9 francs). Le premier filigrane que j'ai pu rencontrer sur ces timbres au papier blanc est le filigrane... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

Je réfléchissais cet après-midi à la meilleure manière de mettre en page une bande verticale de connaissements, sachant que les pochettes de protection que j'avais sous la main n'étaient pas de dimension suffisante pour permettre de présenter la pièce à la verticale. Voici la pièce en question : Connaissements n° 1 De quoi s'agit-il précisément ? Nos lecteurs assidus auront rapidement repéré une bande de 4 du n° 1 des connaissements, émis en 1872. Ce timbre est coté 8 € en neuf et 4 € à l'état oblitéré au dernier catalogue Yvert... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2015

Perforations locales sur effets de commerce

Il y a plusieurs mois, j'avais évoqué les perforations d'initiative locale sur les timbres d'effets de commerce au type " Napoléon III lauré ". Robert, fidèle lecteur m'adresse copie de trois exemplaires de sa collection : Ces timbres confirment deux des origines que j'avais pu repérer : une de Besançon et l'autre de Lyon. Il en profite pour joindre à son envoi une pièce des plus alléchantes, à savoir une prédécoupe en serpentins de la banque Schlenker sur document. Qu'il en soit remercié.
Posté par cigulphe à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2015

Passeport : conséquence de la loi du 22 mars 1924

La loi du 22 mars 1924 institue dans son article 3 une majoration de deux décimes sur tous les impôts, droits et taxes recouvrés par l'Etat. En attendant que les nouvelles empreintes fiscales fassent apparaître la mention " deux dixièmes en sus ", cette augmentation de tarif a pu être matérialisée au moyen de timbres mobiles, comme dans le cas du passeport ci-dessous :   Passeport du 19 mars 1925, Nice. Pour réaliser le nouveau tarif de 6 francs (5 francs + 20 %), l'Administration a utilisé un timbre de quittances à 1 franc... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 octobre 2015

Variations sur les timbres d'affiches locaux de 1926

Le décret du 15 août 1926 (J. O., 19 août 1926, p. 9412) réglemente les droits de timbre des affiches sur papier. Art. 1er. — L'article 3 du décret du 3 août 1926 est remplacé par les dispositions suivantes : « Le tarif du droit de timbre des affiches sur papier ordinaire, imprimées ou manuscrites, est fixé de la manière suivante, sans addition de décimes : « Pour les affiches dont la dimension ne dépasse pas 12 décimètres et demi carrés : 36 centimes ; Au-dessus de 12 décimètres et demi jusqu'à 25 décimètres carrés : 72... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2015

A Courbevoie, on y perd son latin

Dans notre billet du 3 octobre 2015, nous avions indiqué que pour faciliter la perception de la taxe municipale sur les affiches, l'Administration avait décidé la création d'une vignette passe-partout surchargée au nom des communes intéressées. Par la circulaire n° 73 en date du 6 mai 1926, le Directeur de l'Atelier du timbre précise les conditions de la mise à disposition de ces timbres passe-partout au profit des communes. (Nous reviendrons sur cette question dans quelque temps) Une autre possibilité est offerte aux communes, à... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2015

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

La semaine dernière, nous avons évoqué les timbres fiscaux locaux d'affiches. On se souvient que l'Administration avait souhaité proposer aux municipalités et aux départements un type général dont le coût de fabrication serait nécessairement moins élevé que ce qu'il pourrait être dans le cas d'un timbre spécifique à chaque commune (sans parler naturellement des délais de réalisation desdits timbres). La réalisation de ce timbre passe-partout fut confiée au graveur Daussy. Nous allons constater sans peine que notre homme ne s'est... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2015

Les timbres municipaux d'affiches " passe-partout "

La loi du 13 août 1926 (J.O du 14 août, p. 9250) a autorisé les communes à établir diverses taxes, dont une taxe municipale sur les affiches d'un montant qui ne pouvait excéder le quart de la taxe d'Etat en vigueur. Les modalités d'application de cette loi ont été précisées dans le règlement d'administration publique du 11 décembre 1926. (J.O du 12 décembre, p. 12942) Pour faciliter la perception de cette taxe, l'Administration a décidé la création d'une vignette passe-partout surchargée au nom des communes intéressées. Détaillons... [Lire la suite]
Posté par cigulphe à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,