Dans un récent commentaire à mon article " Excessivement cher pour 5 francs ", Robert, un de nos fidèles lecteurs, me posait la question suivante : " Au fait combien reviendrait en euros un  " effets de commerce " de 10 frs ? "

Il est difficile de répondre précisément à cette question, tant les périodes sont éloignées. Par ailleurs la vie quotidienne sous le second Empire et la nôtre sont fort différentes.

En consultant différentes sources dont celle-ci, on peut considérer que le salaire d'un ouvrier se situait entre 3 et 4 francs par jour soit, sur la base de 10 heures de travail quotidien, un salaire horaire de 0,40 francs.

10 francs de 1870 correspondaient donc à 3 jours de travail.

Si on transpose ces 3 jours pour un ouvrier payé au SMIC en 2019, on trouve un montant de 240 €.

Mais il faut également s'intéresser aux prix en vigueur à chaque époque pour déterminer en appréhender le pouvoir d'achat.

J'ai relevé le prix de :

  1. la viande : 1,50 F / kg en 1870 (soit environ 4 heures de travail) aujourd'hui sur la base de 15 € le kg : 1,50 heure de travail.
  2. Lait 0,20 F le litre en 1870 (soit environ ½ heure de travail) aujourd'hui sur la base de 1 € le litre : seulement 6 minutes de travail.

  3. Oeufs : 1 F la douzaine en 1870 (soit environ 2,50 heures de travail) aujourd'hui sur la base de 3 € la douzaine : 20 minutes de travail.

Ces trois exemples montrent qu'il est pratiquement impossible de raisonner en termes de pouvoir d'achat, les écarts allant de 1 à 2,7 pour la viande, 1 à 5 pour le lait et 1 à 7,5 pour les oeufs.

La hausse considérable des gains de productivité dans le secteur agricole a permis de diminuer de manière très importante en valeur relative le prix des denrées alimentaires (la part consacrée à l'alimentation dans le budget des ménages français se situant aujourd'hui aux alentours de 15 % alors qu'en 1870 elle était largement supérieure à 50 %) ; la comparaison entre ces deux périodes, si elle peut nous donner quelques indications, ne me semble pas pertinente en l'état.

Prenons un exemple autre qu'alimentaire. Le prix d'une lettre était de 0,20 F (soit plus d'½ heure de travail), aujourd’hui 1 € soit seulement à 6 minutes (ici encore un écart de 1 à 5)

Reste à prendre en compte le cours de l'or : le Napoléon de 10 francs cote 120 € en mai 2019.

Au vu des éléments qui précèdent, il nous faut maintenant répondre à la question de Robert.

A cet instant je pense à Fernand Raynaud : " Combien de temps le fût du canon met-il pour se refroidir ? "

Vous connaissez la réponse : " Il met, il met un certain temps ".

Alors, à la question " Au fait combien reviendrait en euros un  " effets de commerce " de 10 frs ? " Je ne suis pas loin de répondre  " une certaine somme ".

Trêve de balivernes, je me lance : 10 francs de 1870 équivalent à un montant allant de 100 à 200 euros de 2019 (vous apprécierez la précision !)

Sans titre 1

Spectaculaire bloc de 10 actuellement proposé à la vente par la maison J.F. Brun