Observons ces fiscaux d'affaires étrangères :

AE blindzahn

Cette paire présente une variété intéressante, variété dénommée blindzahn (ou blind zahn) dans le lexique philatélique.

De quoi s'agit-il ?

Vous le voyez de vous-même, une perforation est absente entre 2 dents :

Copie de AE blindzahn

D'où vient ce défaut ? Tout simplement lorsque ces timbres ont été dentelés, le perforateur avait une aiguille de cassée. Et, jusqu'à ce que ce perforateur soit réparé, les timbres vont être affectés du même défaut constant : une absence de perforation entre deux dents.

Maintenant, ne me demandez pas l'origine du mot blindzahn. Certes, ayant quelques souvenirs scolaires, l'origine allemande prise au sens littéral me revient : Blind = aveugle et Zahn = dent. Ceci nous donne donne donc " dent aveugle ", vous m'en direz tant !

Alors pourquoi ne dirait-on pas oeil carié d'ailleurs ?

Sauf erreur de ma part, le terme Blindzahn n'existe pas dans la langue de Goethe. (voir ce dictionnaire philatélique Français-Allemand)

Alors qui est à l'origine du terme blindzahn en philatélie ? Je l'ignore. Mais comme tout art ou science, la philatélie a su créer son propre vocabulaire d'initié (finalement blindzahn, ça fait sérieux, ça a plus de gueule que perforation manquante non ?) et au final, n'est pas aussi cela qui fait le charme de la philatélie ?